26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 08:43

 

« Le joli mois de mai »… dit-on !

D’aucun vous offriront un charmant bouquet de muguet !

Il vous portera bonheur, c’est sûr, alors je partage avec joie ce bouquet virtuel, avec vous 



http://www.fotobank.ru/img/SF14-1194.jpg?size=l

 

Mais ce serait triste d’en rester là, aussi je vous emmène dans le pays de rêve merveilleux de Salvatore qui, lui, nous offre un Noël au joli mois de mai !

 

http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre,fleur-lilas,lilas-27408b.jpg

 

JE VOUS OFFRE

Parce que mon cœur lassé de tant d'ennui
Lassé de solitude amoureux d'une fleur
Implore dans sa nuit la douceur d'une sœur
Aujourd'hui auprès de vous je viens jouer ma vie
Je vous offre mon temps mes chagrins mes tristesses
Je vous offre le gris des jours passé sans vous
Je vous offrirais bien des bouquets de promesses
Si je savais qu'un jour vous m'aviez pour époux
Je vous offre ce qui m'est resté de jeunesse
Ce collier de "je t'aime" que pour moi vous tressiez
Dans ces rêves lointains où vous m'appariassiez
Dans ces pays d'amour où vous étiez princesse
Je vous offre ces choses qui n'arrivent jamais
Je vous offre un printemps au plein cœur de décembre
Je vous offre un Noël au joli mois de mai
Je vous offre le ciel que je vois de ma chambre
Je ne veux rien de vous que votre main tremblante
Pour la poser captive douce et frêle sur mon cou
Je ne veux rien de vous que votre âme confiante
Je ne veux rien de plus que m'offrir à genou

Salvatore Adamo


 

Merci à Laura pour cette belle photo – concert de Calais –




Et puisque nous sommes à Noël, voici des amis et musiciens de Salvatore Adamo sur une photo de Laura à Noël …et que je vous offre pour ce joli mois de Mai

 


A présent, Venez ! J’ouvre la porte  - Magritte me l’a prêtée –







http://www.alainlucas.com/blog/images/beber/07-05-15/magritte_rene_la_victoire_9952604.jpg

 

Si vous le voulez entrez !  Empruntons ce nuage qui nous emmène visiter tout un mois de l’année.

Le voyage est un peu particulier, et tout comme pour l’amour soyez sans préjugé.

Je vous emmène, à travers le temps, à travers les âges, à travers le parfum des fleurs, les musiques, les paroles, les sourires, les pleurs parfois, ensuite nous reviendront sur terre…

Tout d’abord, empruntons les nuées antiques, bien présentes :

Qu’en est-il de Maïa ? 

Amie et néanmoins Déesse, elle est l’ainée des sept Pléiades.

Surprenante  Déesse – que seul Zeus sait éblouir – à qui les romains donnèrent le nom au cinquième mois de l’année, - mois du renouveau de la nature - en son honneur :



http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hermes_Maia_Staatliche_Antikensammlungen_2304.jpg

 

Et parce que tout à coup, comme un bouquet géant, la terre vient se fleurir, Liszt en musique douce vient juste nous le dire :


http://www.toocharger.com/img/graphiques/fonds_d_ecran/nature__paysages/fleur/fleur.65747.jpg

 

Appuyons-nous contre le tronc de cet arbre, sur ce tapis de fleurs, et laissons-nous bercer par les notes…

 

http://www.youtube.com/watch?v=hbiermOd-X8

COMME UN BOUQUET DE LISZT

 

 

Un peu plus loin, Charles d’Orléans nous charme avec « Le Printemps » ou ses ballades :

 

"Le dieu d'Amour est coutumier
A ce jour de fête tenir.
Pour amoureux cœurs fêter
Qui désirent de le servir ;
Pour ce fait les arbres couvrir
De Fleurs et les champs verts gai,
Pour fêter la plus belle embellir,
Ce premier jour de mai".               Ballade no48

 

Et les troubadours l’accompagnent :

 

 







Et, plus près du Temps, s’il existe, Magritte, artiste peintre, que Salvatore affectionne beaucoup, entraine notre nuage vers les mariages de mai,  mais pour ce mois les proverbes se bousculent et se contredisent parfois…








Est-elle trop belle ?

Suivons cette allée de mariés, en musique





Ballade romantique au piano

http://www.youtube.com/watch?v=d17Xsh8TW00








Ici, j’attache ces quelques phrases d’Adamo :



AMOUR, AMOUR


Amour, amour murmure la chanson
Amour toujours le monde tourne rond

Les goélands se meurent sur les plages
La mer roule ses vagues de cambouis
On a gommé les arbres des paysages
Le ciel est de béton les cœurs aussi…


…Tout va si bien que ces merveilles
L'avenir est bleu on va vivre vieux
C'est vrai qu'en se bouchant les oreilles
Et en voilant les yeux tout va pour le mieux

Amour, amour murmure la chanson
Amour toujours le monde tourne rond…

Salvatore Adamo -1974-

 

Pas d’inquiétude, le lilas nous enchante, tout simple dans un vase, et parfume presque le blog !




http://site.voila.fr/josephe.gravier/lilas.jpg

 

Et voici pour vous tous qui m’accompagnez pour cette « balade » de mai,  un tendre Paul Anka

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=0meTY7YjqWk







 

 

 

Alors on entend le vent qui murmure  « Mai sans roses rend l’âme morose » !





http://ahahh.blog.lemonde.fr/files/2007/05/bouquet-roses-marandon-22-mai-10.1180374948.jpg




Et Victor Hugo, pour que notre âme ne soit pas maussade, nous offre des roses de poésie :

 

Premier mai

 

« Tout conjugue le verbe aimer. Voici les roses.

Je ne suis pas en train de parler d’autres choses.

Premier mai ! L’amour gai, triste, brûlant, jaloux,

Fait soupirer les bois, les nids, les fleurs, les loups »…


.....




… Et moi je sens, bêta, le parfum du muguet.

Isis, ne soyons pas trop sévères avec ton bel ami le chat, car en confidence je connais des chats qui ont l’air bien plus bêtes, encore lorsqu’ils respirent le parfum des  fleurs : ils regardent dans le vide en ouvrant, sans retenue, leur bouche… tu as déjà vu ça aussi toi ?







Partager cet article
Repost0