1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 10:53

 

SALVATORE ADAMO

 

Parfois, une naissance donne vie à des jumeaux, des triplés, ou plus…, même si c’est rare, ça arrive !

Mireille et moi, avons donné naissance à une même structure : le blog « Salvatore Adamo, ce poète ».

C’est Sacha Guitry qui en exprime le mieux les raisons : « On dit que les femmes sont incapables de garder un secret, c'est une erreur! Seulement comme c'est difficile, elles s'y mettent à plusieurs! ».  Eh oui ! Et bien évidemment Salvatore l’a compris :




















Aujourd’hui, nous parlons de lectures,




 
Princesse Isis après ses lectures !







Notre petite Isis est toute émue après la lecture de certains passages du livre

« A ceux qui rêvent encore », de Salvatore Adamo, imaginez ce qu’elle a lu dans ce livre :



« 
Un regard furtif,
Ses yeux sont de velours
Un coup de peigne hâtif
Sur ses cheveux d'amour
Un air pensif
Le silence est lourd,… »
Isis en est baba, c’est bien à elle que Salvatore s’adresse !


Mais elle est encore plus stupéfaite après avoir lu « Le souvenir du bonheur est encore du bonheur » parce que là dans ce livre, on lit des choses ! Des choses tout à fait surprenantes, mais bien entendu, il ne faut pas confondre l’auteur Salvatore et l’acteur du livre, Julien. Quoique… parfois y’a des paragraphes où elle a un doute. 
 

Il ne faut quand même pas oublier que Salvatore est aussi un acteur. D’ailleurs il passe à la télé dans Melting pot café. Il danse sur« Tombe la neige », avec Madame Astrid (Stéphane Bissot), mais Isis se rassure c’est bien que c’est à elle qu’il pense , en dansant !



Allez donc lire ces livres de Salvatore, nous sommes certaines, que vous aussi, vous serez fascinés !

Le charmeur d’océans, préface Raymond Devos, éditions Claude de la Lande, 1980

Les mots de l'âme, éditions Anne Sigier, 1993

Le souvenir du bonheur est encore du bonheur, éditions Albin Michel, 2001

A ceux qui rêvent encore, éditions Albin Michel, 2001

 




Un texte, un chanson, une illustration
 :

 

« La couleur du vent » est une chanson… mûre !

Approche étonnante,  mais c’est le terme qui convient le mieux.

Elle transmet les sentiments de l’homme « chargé d’espoir en l’avenir ».

Et pourtant, « Le futur n’existe pas », alors saura-t-on un jour la couleur du vent ?

Un indice :

Pierre Dac a dit : « DIEU a sagement agi, en plaçant la naissance avant la mort, sans cela que saurait-on de la vie », par contre ni l’un l’autre ne nous a dévoilé la couleur du vent !

Continuons à chercher !



Gérard, à nouveau tu nous prêtes une de tes œuvres.

Magnifique, surprenante,  telles celles de Salvatore.

Et là, tu nous fais avancer dans notre recherche de couleur !

Merci.

Mais as-tu bien réfléchis à cette remarque d’Alphonse ?



Allais, bien sûr !


«Les aquarelles faites à l'eau de mer se gondolent au moment des grandes marées ».


Te voilà prévenu !





La couleur du vent                

J'ai couru toute ma vie
Derrière les mirages,
Qui me promettaient l'or
De mes rêves d'enfant.
Me voici arrivé
Sur cette étrange plage,

Où en cris déchirants
Meurent les goélands.
Je ne saurai jamais
La couleur du vent.

Quand le vent m'a parlé,
Il était l'aventure.
Il s'est appelé gloire
Et plus tard illusion.
Et bientôt solitude
Douce amère blessure,
Car personne n'a pu
Répondre à ma question.                              

{Refrain}
Je ne saurai jamais,
La couleur du vent.
La couleur du vent,
La forme de l'eau
Et l'âge du temps.

Et je me suis retourné
Sur les traces de mes pas.
Aux derniers souvenirs,
Je les perdais déjà.
Alors je me suis assis
Fourbu sur un rocher.
J'étais prisonnier
Entre la mer et mon passé.

{Au refrain}

Et je te trouve là,
Dans la fleur de ton âge.
Auréolée d'azur
Et d'amour, qui m'attends.
Puis-je tenir ta main ?
J'ai fini mon voyage
J'ai bien vu que tes yeux
Ont la couleur du vent.
J'ai bien vu que tes yeux
Ont la couleur du vent.

La couleur du vent,
La forme de l'eau
Et l'âge du temps.

La couleur du vent,
La forme de l'eau
Et l'âge du temps.

Salvatore Adamo

 

Extrait de l’album La part De L’ange en 2007

 

 


La place de l'amitié pour Salvatore

 

Annie Cordy ! Point n’est besoin de vous la présenter. Nous chantons tous en même temps qu’elle, depuis toujours, parce qu’il est impossible de rester de bois lorsqu’on l’écoute. Elle nous entraîne dans un tourbillon de fête et de rire, avec classe et brio.

L’autre fois… tu devais avoir trente ans, Gérard, Annie était sur un plateau TV à FR3, et toi tout à côté sur un autre plateau TV, où tu t’attelais à faire la déco.



Il n’a pas fallu te dire deux fois qu’Annie était à côté, pour toi lui témoigner ta sympathie spontanée. Et là, entre deux éclats de rires, le courant entre vous est passé instantanément et est resté intact jusqu’à aujourd’hui.



Comme une chaîne d’amitié, Annie Cordy avait présenté notre ami Salvatore à la télé, à ses débuts. « Etrange », nous chante Salvatore !



Comme nous parlons écriture aujourd’hui, Isis, nous ayant montré ses « saines » lectures, je ne veux pas manquer de « cafter » pour dire que toi aussi tu écris. Tu écris
 des nouvelles, cette forme d’écriture qui relie la fiction à l’irréel, l’irréel au rêve, le rêve
 à la réalité. Et puis on se retrouve à chercher entre amis, entre deux rires, entre quelques livres « La couleur du vent ». Quoique là on puisse toujours accompagner Salvatore à la guitare !


Début 2009, tu nous entraineras encore vers « Cet ailleurs de lumière » comme dit Adamo, grâce à ton nouveau livre : « Des nouvelles du Carnaval ».



Et Annie Cordy fait l’honneur et l’amitié de la préfacer.


Nous attendons
cette parution, d’ici là nous avons le temps de revoir "Rêves en Nord" (préface de notre cuisinier "PIERROT" de Lille)

  
        






















Début novembre ouverture du nouveau site de Salvatore Adamo, je donnerais le lien à l'ouverture.



Allez faire un petit tour dans  très agréable et ludique appartement et Forum officiel d’Annie Cordy :
http://www.annie-cordy.com/



Si vous voulez en savoir davantage sur notre ami Gérard :
http://mooseur.free.fr/

 

_____________________________________________________________________



La place du Soleil Levant dans le cœur de Salvatore ADAMO : LE JAPON

 

Salvatore aime le Japon, les japonais aime Salvatore…










 













L’emblème de la Sicile est le soleil, la signification de « Japon » en japonais est « origine du soleil », pays du soleil levant !


 Salvatore et le japon, c’est une belle histoire qui perdure depuis le début de sa carrière.


La conception de la chanson « Tombe la neige » correspond à une de la structure littéraire classique de la chanson japonaise. Et c’est tout naturellement que les japonais ont adoptés définitivement cette merveilleuse chanson.

 






TOMBE LA NEIGE

Tombe la neige
Tu ne viendras pas ce soir
Tombe la neige
Et mon cœur s'habille de noir
Ce soyeux cortège
Tout en larmes blanches
L'oiseau sur la branche
Pleure le sortilège

Tu ne viendras pas ce soir
Me crie mon désespoir
Mais tombe la neige
Impassible manège

Tombe la neige
Tu ne viendras pas ce soir
Tombe la neige
Tout est blanc de désespoir
Triste certitude
Le froid et l'absence
Cet odieux silence
Blanche solitude

Tu ne viendras pas ce soir
Me crie mon désespoir
Mais tombe la neige
Impassible manège



Salvatore Adamo - 1963 -   


 

 

 

 

 

 

  En 2006, le Japon a connu un hiver si rigoureux, et la neige qui tombait à gros flocons. Inutile de penser que nos chers Japonais se soient privés de chanter à tue tête « Tombe la neige », mais :




« Le plus bel hiver du monde ne peut donner que le froid qu'il a », nous dit  Pierre Dac 

 






Gérard, bien qu’ici la neige soit déjà à terre, tu nous prêtes aussi cette peinture
pour accompagner Salvatore en vidéo ?



Et très très bientôt, on pourra entendre Salvatore accompagné de Laurent Voulzy qui chantent cette merveille dans un CD de duos qui doit arriver le 10 novembre prochain.








Ce CD s’appelle «  LE BAL DES GIENS BIEN », et c’est vrai regardez :


    1 - Vous permettez monsieur en duo avec Benabar
    2 - Tombe la neige en duo avec
Laurent Voulzy

    3 – Mes mains sur tes hanches en duo avec Julien Doré
    4 – La nuit en duo avec Jeanne Cherhal
    5 – Ma tête en duo avec Yves Simon
    6 – Le ruisseau de mon enfance en duo avec Raphael
    7 – C’est ma vie en duo avec Isabelle Boulay
    8 – Pauvre Verlaine en duo avec Stanislas
    9 – Les filles du bord de mer en duo avec
Alain Souchon
   10 – Amour perdu en duo avec Loane
   11 – J’avais oublié que les roses sont roses en duo avec
Renan Luce
   12 – En
Blue jeans et blouson d’cuir en duo avec Adrienne Pauly
   13 – Le Néon en duo avec
Cali

   14 – Au café du temps perdu en duo avec
Thomas Dutronc
   15 – Inch’Allah en duo avec
Calogero
   16 – Un air en Fa mineur en duo avec Juliette
   17 - Ce George(s) en duo avec
Olivia Ruiz
   18 – Tant d’amour qui se perd en duo avec Maurane



______________________________________________________________________________________________



Et maintenant, le petit mot de la fin :

 

" Une fois rien c'est rien! 2 fois rien, ce n'est pas beaucoup et pour 3 fois rien, on peut acheter quelque chose et pour pas cher" –Raymond Devos-

Nous espérons que pour la 3e page du journal, vous aurez trouvé " tout le bonheur" que vous désirez! Le bonheur que nous partageons avec notre poète

C'est notre plus grand désir

A bientôt




Calcoen.mireille@neuf.fr

Brunette2002@live.fr



Partager cet article
Repost0