7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 09:03


IMAGINATION

 

C'est l'imagination, c'est l'imagination qui me sauve,
C'est l'imagination, c'est l'imagination qui me perd

Quand vient le soir je m'accoude à ma fenêtre
Dans les étoiles, je joue ma partie de flipper
Je perds la boule, petit homme vert
Fais-toi connaître
On se racontera des histoires pas trop terre à terre…

Paroles de Salvatore Adamo –Imagination-



Photo de Maria lors du précédent concert d’Ostende


Ayant ouvert cette porte, je m’en allais faire une petite virée au pays des rêves d’Alice,

Les seuls occupants de la cuisine qui n’éternuaient pas étaient la cuisinière et un gros chat, allongé devant l’âtre, qui souriait jusqu’aux oreilles.

…..En fait, je ne savais que les chats étaient capables de sourire.

Ils en sont tous capables, et la plupart d’entre eux, le font.



Il faut dire qu’il y a un peu plus de deux mois, j’avais pu « Partir » grâce à ce petit voilier mystérieux, pour écouter le chant du vent dans ses voiles, le bruit des flots sur la coque, lire des adami-e-s, laisser mon esprit se rendre où il le voulait, me baigner de poésies, exorciser des souffrances, écrire un peu…

 

PARTIR

Un voilier à l'horizon
Moi je reste sur le port
Il avait un joli nom
Dans ma tête, il chante encore
Il s'appelait Évasion
J'étais déjà à son bord
Mais arrivé sur le pont
Les chiens gris de la raison
M'attendaient les crocs dehors

Partir, partir
Changer d'être
Et renaître
Partir, partir
Loin des villes
Sur une île

Mais hélas, chaque matin
Nous ramène sur la rive
Pourtant, c'est plus fort que moi
Chaque nuit, je récidive
Dès que mon passé s'endort
Je lui fausse compagnie
Je m'enfuis à travers rêves
Mais dès que le jour se lève
Je suis repris par la vie

Partir, partir
Changer d'être
Et renaître

Moi, je préfère les petits bateaux
Qui se perdent solitaires
Aux géants qui vont sur l'eau
Emportant la terre entière
Toi, qui m'aime et me comprends
Aide-moi et pars devant
Va, montre-moi le chemin
Je te rejoindrai demain
Quand je serai goéland

Partir, partir
Changer d'être
Et renaître
Partir, partir
Loin des villes
Sur une île

Partir, partir
Changer d'être
Et renaître

Salvatore Adamo


Platinium collection

 

Puis, voyant quelques nuages dans le ciel, je me suis souvenue qu’il restait encore quelques cartons de déménagement à débarrasser, dans les locaux.

 

Alors, je me précipitais sur le chemin à l’envers, j’ouvrais la porte, et juste à ce moment un des cartons délaissés s’échappa par la fenêtre et en s’ouvrant, un gros nuage blanc se rependit juste au-dessus de la mer bleue qui jouxte étonnement la maison !



C‘est alors que Salvatore se mit à chanter ! j’espère, dans la chanson qu’elle lui est revenue !

 

Salvatore Adamo - Quand tu reviendras








En tout cas moi, j’ai décidé de rouvrir ce blog de Brunette. Mon amie Mireille et moi sommes si complémentaires que je vous invite vivement à consulter tour à tour son blog et le mien. Elle vous apportera toutes ces choses importantes qui m’échappent, et j’apporterai toutes celles qui font parties de ma vie, rêves et esprit de poésie. Vous êtes les bienvenus chez nous, nous sommes voisines, mais surtout amies !

http://calcoen.mireille.over-blog.com/

 







Et pour nous aidez à rejoindre l’imaginaire voici une photo du ciel du théâtre de Barcelone, que Maria m’offre pour vous, et qu’elle a faite lors du précédent concert de Salvatore Adamo dans cette ville magnifique.



A très bientôt,

Brunette.

Partager cet article
Repost0